Protection et de restauration des berges du parc Pierre-Payet

 

Ce projet vise à réaliser un diagnostic du processus d'érosion de la berge et de proposer une solution à cette problématique. Cette étude est ainsi une étape préalable indispensable à la protection et à la restauration des berges du parc.

Pour ce faire, le Comité ZIP Jacques-Cartier a mandaté la compagnie Terraformex. Le livrable prendra la forme d'un avis technique complet, incluant :

  • une caractérisation hydrogéomorphologique complète des berges;
  • différentes cartes illustrant la localisation des foyers d'érosion,
  • la dangerosité de l'érosion sur les infrastructures existantes du parc et sur ses éléments sensibles;
  • un relevé des massifs des principales espèces exotiques envahissantes;
  • l'identification des causes de l'érosion; des exemples de solutions pour la stabilisation des berges.

 

˄

 

 

Carmantine d'Amérique

 

Par leur présence, les îles du fleuve Saint-Laurent offrent des conditions biophysiques idéales à l’établissement d’une flore des plus riches et diversifiées. La carmantine d’Amérique (Justicia americana), espèce désignée menacée au fédéral et au provincial, est recensée majoritairement dans l’archipel de Montréal et compte parmi cette flore exceptionnelle. Depuis les 50 dernières années, 11 occurrences de cette espèce ont été recensées au Québec. Actuellement, seulement quatre de ces occurrences sont toujours observables. On les retrouve essentiellement dans la grande région de Montréal, plus précisément sur la rivière des Mille-Îles et en rive des petites îles du corridor fluvial du Saint-Laurent.

Le projet permettra de caractériser l’habitat biophysique actuel et potentiel d’une espèce floristique désignée menacée au fédéral et au provincial, la carmantine d’Amérique (Justicia americana), sur les Grandes battures Tailhandier, endroit où elle a été observée à l’été 2020.

Grâce à ce financement, le Comité ZIP Jacques-Cartier pourra atténuer la menace du phragmite, une plante exotique envahissante, sur les populations de carmantines en fauchant une colonie qui se trouve à proximité de l’espèce. Huit nichoirs à canards arboricoles seront également installés sur des arbres afin de bonifier le milieu et d’améliorer l’habitat des battures pour la faune aviaire.

La carmantine d’Amérique est recensée majoritairement dans l’archipel de Montréal. Depuis les 50 dernières années, 11 occurrences de cette espèce ont été recensées au Québec. Actuellement, seulement quatre de ces occurrences sont toujours observables. On les retrouve essentiellement dans la grande région de Montréal, plus précisément sur la rivière des Mille-Îles et en rive des petites îles du corridor fluvial du Saint-Laurent.

 

˄

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Fonds d'action Saint-Laurent (FASL)Le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du FASL est financé par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, et par des partenaires privés dont les administrations portuaires de Montréal et de Québec.
Administration portuaire de Montréal

 

 

 

Corvée de nettoyage

Le Comité ZIP Jacques-Cartier organise occasionnellement des corvées de nettoyage des rives. Si vous êtes intéressés à participer ou à organiser, avec notre aide, une corvée, vous n'avez qu'à nous contacter.

 

 

˄

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Partenaires financiers (2019)

Île Haynes:
Fonds d'action Saint-Laurent (FASL), via son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent en collaboration avec le Gouvernement du Québec
Arrondissement de Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles
Bourses TD Amis des parcs

 

 

Stabilisation de rives et maintien d'un nichoir à hirondelle de rivage

En 2013, le Comité sur la situation des espèces en péril du Canada (COSEPAC) a désigné l’hirondelle de rivage comme espèce menacée et recommande son intégration à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril. Dans la grande région de Montréal, l’hirondelle de rivage adopte les falaises sablonneuses et les sablières le long du fleuve Saint-Laurent. Ce secteur possède un fort potentiel pour la création de nouveaux habitats afin de contrer le déclin de cette espèce.

Contexte du projet

En 2018, le Comité ZIP Jacques-Cartier a installé un nichoir sur un terrain riverain de l'Administration Portuaire de Montréal (AMP). Depuis son installation, l'équipe du Comité ZIP effectue annuellement un suivi de l'occupation du nichoir. Jusqu'à présent, aucune activité n'a été observé auprès du nichoir. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette absence :

  • la croissance annuelle de nouveaux arbustes en rive qui bloquent la vue du nichoir et favorisent la prédation;
  • le positionnement du nichoir sur le terrain (angle et distance de la rive);
  • la dégradation de la structure suite aux intempéries.

Nos mesures annuelles nous révèlent également que la rive perd au moins une dizaine de centimètres de terrain par année. À moyen terme, cette érosion annuelle pourrait mettre en péril la structure du nichoir qui, s'il devient habité, sera beaucoup plus difficile à déplacer.

Le projet

  • Stabilisation et entretien du nichoir;
  • Déplacement du nichoir;
  • Contrôle de la végétation en rive.

˄

Communiqués de presse

 

 

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Fonds d'action Saint-Laurent (FASL) Le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du FASL est financé par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, et par des partenaires privés dont les administrations portuaires de Montréal et de Québec.
Administration portuaire de Montréal

 

 

Aménagement de l'habitat du chevalier cuivré dans le fleuve Saint-Laurent

Le contexte

Les rives du fleuve Saint-Laurent dans le secteur de l'est de Montréal ont subi de nombreux remblayages qui ont résulté en la perte d'habitats pour les populations de poisson dont plusieurs ont un statut de protection. Le chevalier cuivré est l'une des espèces de poisson affectées.

Phase 1

La phase 1 s'inscrit dans une démarche de caractérisation d’herbiers aquatiques qui se trouvent actuellement fragmentés. Il comprendra une évaluation de la qualité des herbiers aquatiques pour l’habitat du poisson, ainsi qu’une étude sur les problématiques reliées au fractionnement de ces herbiers à cause des remblais et des rampes abandonnées qui sont en mauvais état. Une évaluation des bandes riveraines fera objet aussi du projet. Une deuxième phase de projet pourra être consacrée à l'enlèvement des remblais et des anciennes rampes de mise à l'eau inutilisable, l’implantation de nouveaux herbiers aquatiques et la plantation de végétaux afin de restaurer la bande riveraine qui se trouve actuellement endommagée.

˄

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Fonds d'action Saint-Laurent (FASL)Le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du FASL est financé par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, et par des partenaires privés dont les administrations portuaires de Montréal et de Québec.
 

 

 

 

Caractérisation des herbiers aquatiques aux Grandes battures Tailhandier

Le contexte

L'Est de Montréal représente un bastion industriel en matière de développement du territoire. Les rives du fleuve Saint-Laurent dans ce secteur ont d’ailleurs subi de nombreux remblayages qui ont résulté en la perte d'habitats pour les populations de poisson dont plusieurs ont un statut de protection. Néanmoins, il existe encore des secteurs dans le fleuve Saint-Laurent qui possèdent des sites peu perturbés et de grand intérêt pour les habitats fauniques aquatiques, comme dans le secteur de Grandes battures Tailhandier.

Le projet

Le projet s'inscrit dans une démarche d'acquisition de données pour caractériser des herbiers aquatiques et déterminer les habitats potentiels et réels pour les poissons. Selon les résultats obtenus, nous pourrons élaborer des plans d'action pour la restauration, la protection ou la mise en valeur de ces habitats.

˄

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Fonds d'action Saint-Laurent (FASL)Le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du FASL est financé par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, et par des partenaires privés dont les administrations portuaires de Montréal et de Québec.
Administration portuaire de Montréal

 

 

 

Place Fleur-de-Macadam

Le Comité ZIP Jacques-Cartier a développé du contenu éducatif relatif à l’environnement pour jeune public et professionnels sur la gestion des eaux de pluie en milieu urbain.

Le contrat a été octroyé par l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal dans le cadre de l’aménagement de sa nouvelle place inondable (Water Square), la place des Fleurs-de-Macadam

Cette place multifonctionnelle comprend une zone centrale inondable, pour accumuler temporairement l’eau des pluies exceptionnelles, ainsi que des aires de biorétention, soit des espaces végétalisés qui ont pour rôle d’infiltrer l’eau dans le sol. En été, lors de temps sec, la zone centrale de la place se transformera en zone de rafraichissement par l’activation de jets de bruines sortant de grosses pierres de rivière ! 

Cette place, autrefois une station-service, a vu plusieurs aménagements temporaires voir le jour avant que sa « forme » finale soit décidée. Par le choix d’un aménagement visant une gestion intégrée et durable des eaux de pluie, elle permettra de diminuer les problèmes de surverses, de refoulements et d’inondations causés par les fortes pluies dans l’arrondissement. Mais également de célébrer la pluie, la rendre visible, accessible et ludique. 

Les animations ayant eu lieu au mois de juillet 2022 ont également été incluses au calendrier du Mois de l'eau 2022

˄

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Arrondissement Plateau-Mont-Royal

Mois de l'eau 2022

 

 

Espèces végétales exotiques envahissantes
Grâce au soutien financier du MELCC, le Comité ZIP Jacques-Cartier participe au suivi des espèces exotiques envahissantes, depuis 2007. Ce suivi consiste à suivre l’évolution des plantes exotiques envahissantes sur des sites ciblés, le long du fleuve Saint-Laurent.
Les espèces exotiques envahissantes (EEE) présentent une problématique importante dans notre environnement car elles prennent de plus en plus d’expansion. Elles vont même jusqu’à éliminer les espèces végétales indigènes. Il est crucial d’agir dans de brefs délais pour préserver nos écosystèmes.
 

Suivi des espèces végétales exotiques envahissantes

Grâce au soutien financier du MELCC, le Comité ZIP Jacques-Cartier participe au suivi des espèces exotiques envahissantes, depuis 2007. Ce suivi consiste à suivre l’évolution des plantes exotiques envahissantes sur des sites ciblés, le long du fleuve Saint-Laurent.

Les espèces végétales exotiques envahissantes sont une des causes principales de la perte de biodiversité au Québec, puisqu’elles se répandent rapidement et n'ont pas de prédateur connu. Que faire pour éviter la propagation de ces espèces? ​
  • Ne pas planter ces espèces;
  • Lorsque vous en avez sur votre terrain, il est préférable de mettre vos coupes dans un sac à déchet et de les envoyer au site d'enfouissement;
  • Éviter de les jeter dans un milieu naturel où elles risquent de se propager;
  • Éviter de perturber les milieux humides;
  • Avant de naviguer dans un nouveau plan d’eau, il est important de bien nettoyer l’embarcation et tout le matériel touchant à l’eau avant de vous y aventurer;
  • Sensibiliser votre entourage à l’impact qu’ont ces espèces envahissantes sur notre environnement.
Qu’est-ce qu'un milieu humide?
Un milieu humide est un endroit qui n'est pas totalement aquatique ni totalement terrestre. Ce sont des sols inondés ou saturés d’eau.

Du tronçon fluvial jusqu’au golf du Saint-Laurent, la superficie approximative des milieux humides du Saint-Laurent s’évalue à environ 80 000 hectares.

Les milieux humides sont divisés en 6 catégories :
1. Eau libre;
2. Eau peu profonde (plantes submergées et flottantes);
3. Bas marais (plantes émergentes);
4. Haut marais (plantes émergées);
5. Marécage arbustif (Arbustes et plantes aux strates inférieures);
6. Marécage arboré (Arbres et plantes aux strates supérieures).

Publications

Fiches d'identification
Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)
Butome à ombelle (Butomus umbellatus)
Châtaigne d’eau (Trapa natans)
Hydrocharide grenouillette (Hydrocharis morsus-ranae)
Myriophylle à épi (Myriophyllum spicatum)
Nerprun bourdaine (Rhamnus Frangula)
Phalaris roseau (Phalaris arundinacea)
Phragmite commun (Phragmite australis)
Renouée japonaise (Reynoutria japonica)
Salicaire commune (Lythrum salicaria)

Fiche d'explication des méthodes de contrôle

Partenaires financiers

Environnement Canada, Centre Saint-Laurent (2007-2010)
MDDELCC (2012-aujourd'hui)

 

Liens utiles

Application Sentinelle : outil de détection des espèces exotiques envahissantes (MDDELCC)
Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale du Québec

 

 

 

 

 

 

 

Pêche en herbe

Nos journées de pêche en herbe permettent aux jeunes d’être initiés à la pêche sportive à travers 3 ateliers : la biologie, l’habitat du poisson et l’identification des poissons, la législation québécoise de la pêche sportive puis finalement l’initiation du matériel de pêche et des règles de sécurité. L’activité se termine avec une période de pêche supervisée par l’équipe du Comité ZIP Jacques-Cartier.

L'inscription est obligatoire afin de participer à l'activité. Nous n'acceptons aucune inscription sur place, lors de l'activité. Veuillez noter que les places partent très rapidement.

Restez informé afin de ne pas manquer la période d'inscription!

Cette activité est rendue possible grâce à l'organisme Sport et loisir de l'île de Montréal, le programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune du Québec par la collaboration du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), et le soutien financier de son principal partenaire, Canadian Tire et l'arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles.

La Fête de la pêche

La Fête de la pêche est un rendez-vous annuel, au début de juin, au cours duquel les citoyens sont invités à célébrer la pêche partout au Québec. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs est fier de coordonner et de promouvoir les activités liées à la pêche.

Pêche en herbe

Le programme Pêche en herbe permet d'initier des jeunes de 9 à 12 ans à la pêche sportive (pêche blanche et pêche estivale). Le programme PÊCHE EN HERBE est une présentation de la Fondation de la faune du Québec, avec le soutien de son principal partenaire, Canadian Tire, et en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

 

˄

Articles

 

 

 

Communiqués de presse

 

 

 

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Partenaires financiers (2019)

Programme de soutien aux activités sportives et de loisirs nautiques, Sport et loisir de l'île de Montréal

Programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune du Québec  par la collaboration du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), et le soutien financier de son principal partenaire, Canadian Tire.

Arrondissement Rivière-des-prairies - Pointe-aux-Trembles

 

 

 

Documenter le fonctionnement des infrastructures vertes en temps de pluie

Arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Le mandat est de documenter l’écoulement de l’eau, lors d’une pluie abondante, des nouvelles infrastructures vertes sur rue, plus spécialement, de saillies drainantes, présentes dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Plusieurs dizaines de saillies et de fosses d’arbres drainantes ont été implantées dans plusieurs arrondissements en 2021, et plusieurs autres sont prévues en 2022.

Territoire visé

L’activité cible plusieurs rues du territoire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, les saillies drainantes y étant dispersées.

˄

Communiqués de presse

 

 

Réalisation

Comité ZIP Jacques-Cartier

Contributeurs financiers

Ville de Montréal - Direction Stratégie intégrée des eaux en temps de pluie (SETPluie)

 

 

 

 

 

 

 

Ne manquez rien de l'actualité


Abonnez-vous à notre liste d'envoi afin de recevoir nos plus récentes nouvelles!

Infolettre
­